Google Shopping Actions débarque en France

Besoin d’améliorer la visibilité de vos produits ? Google s’apprête à ouvrir en France, une adaptation de son programme Shopping Actions. Déjà lancée aux Etats-Unis, le géant américain s’est lié avec un autre géant : Carrefour. Dès le second semestre 2018, l’enseigne française sera présente sur Google Shopping Actions. Le moteur de recherche proposera ainsi directement ses produits à la vente… moyennant une petite commission.

Shopping Actions : un «  enabler » et non un marketplace. Voilà, comment François Loviton a défini Google Shopping Actions au site insa-conso.fr. Pour le directeur marques, retail et e-commerce de Google France, cette nouvelle adaptation n’est pas un énième intermédiaire entre le consommateur et l’entreprise mais bien un « enabler ». Selon lui, il s’agit d’avantage d’aider les entreprises en leur donnant plus de visibilité et en leur proposant des services liés à la vente.

Comment ça marche ?

Sur ordinateur ou sur mobile, oralement ou par écrit, le consommateur formule sa requête sur Google Search, Express ou Assistant. Il a ensuite accès à une liste de vendeurs. Son choix fait, il ajoute son article à un panier universel, multidevices et multimarchands disponible sur Google Express. Le paiement effectué grâce à Google Pay, le marchand concerné est ainsi chargé de préparer et livrer la commande.

Les avantages de Google Shopping :

  • Google assure mettre en valeur ses partenaires. La multinationale garantit la visibilité des logos des enseignes lors des achats effectués par les consommateurs. Ils sauront ainsi précisément d’où proviennent les produits.

  • Les clients peuvent rechercher des produits sur de nouvelles plateformes comme l’Assistant Google et ses recherches vocales.

  • Les annonceurs peuvent utiliser des options comme le réapprovisionnement en un clic, des recommandations personnalisées et la création de paniers pour transformer leurs clients occasionnels en clients réguliers.

  • Les clients peuvent créer des listes d’achats qui sont partageables, des paniers universels et des encaissements instantanés avec des informations de paiement enregistrées sur Google.com et dans l’assistant Google.

 

Un service payant

Une commission comme avec les marketplace. Contrairement à Google Adwords, Google Shopping Actions se rémunère au Coût par Vente (CPV) et non au Coût par Clic (CPC). Pour chaque vente réalisée, le géant américain perçoit une commission versée par les marchands. Le montant de cette commission n’a pas encore été communiqué mais il est crédible d’imaginer une grille tarifaire comme celle d’Amazon, en fonction des catégories de produits.

Si vous souhaitez tenter l’aventure Shopping Actions, vous devez vous inscrire via un formulaire. Les équipes Google vous feront passer un teste de confiance, de sécurité et de qualité. Plus d’informations sur :

https://www.google.com/retail/shoppingactions/

 


facebooktwitterlinkedingoogle

S'abonner à la newsletter:



Une réponse à “Google Shopping Actions débarque en France”

  1. Gharib dit :

    Au rythme actuel, Google finira à monopoliser toutes les activités web et tous les entrepreneurs du monde retourneront travailler dans les usines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

Victoria K.
Journaliste chez PlanetHoster
Pour la petite histoire, j’ai été formée au journalisme en France. Ma formation terminée, j’ai travaillé pour la presse WEB avant de me lancer dans le monde audiovisuel où j’ai enquêté et réalisé des documentaires pour la télévision française.