5 choses à faire lorsque vous héritez d’un site WordPress

Que vous soyez un chef d’entreprise qui a récemment acquis un nouveau site web ou que vous travaillez du site web existant d’une compagnie, vous vous demandez peut-être quelles sont les prochaines étapes les plus importantes. Dans cet article, nous allons vous montrer les principales choses à faire lorsque vous héritez d’un site WordPress.

 

1. Obtenir tous les mots de passe

Lorsque vous héritez d’un site WordPress, la première chose que vous devez faire est de rassembler toutes les informations relatives au nom d’utilisateur et au mot de passe. Cela inclut votre mot de passe d’hébergement web, votre mot de passe FTP, votre mot de passe CDN, votre mot de passe de gestion de domaine, vos mots de passe de service de marketing par courriel et votre mot de passe pour tous les plugins ou services premium tiers que le site web utilise.

La programmation d’un appel vidéo avec l’ancien développeur ou les propriétaires du site fonctionne mieux car ils peuvent tout expliquer en détail. La meilleure façon de gérer tous les mots de passe de votre site web est d’utiliser un gestionnaire de mots de passe.

 

2. Modifier tous les mots de passe et les courriels de l’administrateur

Une fois que vous avez reçu tous les mots de passe, vous devez tous les changer Cela permet de s’assurer que le développeur ou le propriétaire du site précédent ne peut rien modifier. Une autre chose que vous souhaitez faire est de mettre à jour tous les e-mails de contact de l’administrateur, afin que vous soyez le seul à pouvoir réinitialiser les mots de passe à l’avenir.
Vous pouvez le faire en allant sur la page « Utilisateurs » . Tous les utilisateurs dans la zone d’administration de WordPress et en modifiant tous les mots de passe des utilisateurs ainsi que leurs coordonnées.

Ensuite, vous devez modifier l’adresse électronique de l’administrateur du site WordPress. WordPress l’utilise pour envoyer des notifications importantes sur le site. Il vous suffit d’aller à la page « Paramètres « ,  « Général » et d’y entrer une nouvelle adresse électronique.

 

 

3. Prenez des notes et familiarisez-vous

Avant d’apporter toute autre modification au site, il est important de prendre des notes et de se familiariser avec le site.  Il est très important que vous compreniez l’importance et les fonctionnalités de chaque plugin WordPress utilisé sur le site web.

Vous voudrez également revoir les paramètres des thèmes et les widgets que vous utilisez. Vous pouvez prendre des notes sur les différentes fonctionnalités, les caractéristiques que vous souhaitez modifier, et plus encore.

 

4. Mise en place d’une solution de sauvegarde automatisée

 

Les sauvegardes sont votre première couche de défense contre tout incident en ligne. Le propriétaire précédent du site peut avoir sa propre configuration de plugins de sauvegarde qui peuvent stocker des fichiers de sauvegarde sur l’un de ses comptes de stockage à distance.
Vous voudriez mettre en place vos propres sauvegardes. Il existe de nombreux et excellents plugins de sauvegarde WordPress parmi lesquels vous pouvez choisir.
Vous devez vous assurer de configurer vos sauvegardes sur un emplacement distant comme Google Drive, Dropbox, etc.
Vous devez également créer une sauvegarde complète de WordPress avant d’apporter toute autre modification à votre site web. Vous devez également créer une sauvegarde complète de WordPress avant d’apporter d’autres modifications à votre site web. Cela vous aidera à revenir en arrière au cas où quelque chose tournerait mal.

 

5. Mise à jour des rôles et des autorisations des utilisateurs

 

Si vous êtes un développeur travaillant sur un site web, vous devrez travailler avec votre client pour attribuer des rôles d’utilisateur et des autorisations à son personnel.
Votre objectif devrait être de limiter le rôle d’utilisateur administrateur aux personnes qui ont réellement besoin d’effectuer des tâches d’administration. Ces tâches comprennent des choses comme la modification du thème, l’installation de nouveaux plugins ou l’ajout de nouveaux utilisateurs sur le site web.
Si vous travaillez sur votre propre site, vous devrez alors revoir l’accès des utilisateurs. Créez un nouveau compte d’utilisateur pour vos auteurs si nécessaire.
S’il existe d’anciens comptes d’auteurs et d’éditeurs avec lesquels vous ne travaillerez pas, vous devrez modifier ces comptes d’utilisateurs et changer leur adresse électronique et leur mot de passe.

 


facebooktwitterlinkedin


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

Victoria K.
Journaliste chez PlanetHoster
Pour la petite histoire, j’ai été formée au journalisme en France. Ma formation terminée, j’ai travaillé pour la presse WEB avant de me lancer dans le monde audiovisuel où j’ai enquêté et réalisé des documentaires pour la télévision française.