MongoDB vs. Elasticsearch vs. MySQL/MariaDB

Les avancées technologiques en matière d’information et de communication ont produit de profondes mutations. Désormais, des outils tels que les bases de données sont devenus incontournables et sont en orbite au niveau mondial en raison de leur place prépondérante dans la gestion du flux abondant de données auquel les entreprises sont confrontées quotidiennement.

Simultanément, les fournisseurs de cette solution sont nombreux et rivalisent d’ingéniosité pour offrir une technologie assez compétitive et toujours en adéquation avec les besoins du moment.

On comprend d’ores et déjà que le choix de ses solutions ne se fera pas sans embarras. Ainsi, dans la perspective d’aider les utilisateurs de ces solutions à faire un choix éclairé, le présent contenu propose de mettre en évidence les points forts de 4 d’entre elles à savoir MongoDB, Elasticsearch, MySQL et MariaDB.

 

 

 

Présentation de MongoDB

Base de données non-SQL devenu populaire ces dernières années, MongoDB est orienté objet et demeure un outil stable, dynamique et scalable. Compatible avec tous les systèmes d’installation, il permet d’implémenter un système haute performance. Contrairement à la plupart des solutions stockant des données sous forme de table, mongodb propose un stockage d’objets sous le format Json, ceci dans des documents séparés donnant lieu à un système plus adaptatif.

La majorité des bases de données fonctionne avec un langage de programmation commun qu’est le SQL (Structured Query Language). Le système employé à ce niveau est celui des tables avec des valeurs, un système qui se révèle quelque peu complexe. Par contre, langage MongoDB est plutôt NoSQL avec un code et des fonctionnalités plus simplifiés.

De façon pratique, il permet à l’utilisateur de créer des documents avec des données en arbre quitte à les relier via des liens id. Ce qui fait davantage la force de cet outil, c’est qu’en plus de son accessibilité, il dispose d’une forte capacité de gestion de données complexes. Il peut facilement prendre en charge des listes ou des objets encapsulés.

Grâce à ces atouts, il favorise le développement d’applications capables de gérer un volume de données important. Lorsqu’on s’y habitue, il peut offrir un gain de temps considérable via la création de modèles de documents parfaitement organisés.

 

Avantages et domaine d’application

Les atouts qu’offre MongoDB sont nombreux. Toutefois, loin d’en établir une liste exhaustive, il s’agira d’en présenter les principaux :

  • Excellentes performances, adaptabilité et compatibilité avec les technologies cloud comme AWS, Google Cloud et Azure ;
  • Système de recherche et de modification aussi performant que le SQL ;
  • Json et Bson comme système de gestion ;
  • Agilité et flexibilité avec des données hétérogènes ;
  • Système entièrement dynamique offrant une excellente scalabilité ;
  • Système orienté document et simple à répliquer.

L’autre avantage d’utiliser MongoDB reste son applicabilité dans divers domaines comme les réseaux sociaux, les sites e-commerce, la gestion de contenu sur les blogs et autres applications de gestion en temps réel.

 

 

 

Présentation d’Elasticsearch

De la famille des bases de données NoSQL, Elasticsearch favorise l’exécution d’un système de recherche complexe. En permettant la collecte, le stockage, la recherche et la restitution de données via des requêtes, il assure à ses utilisateurs l’optimisation de leur ERP. Son extension sur un serveur cloud demeure un atout incontestable, vu que cette technologie est aujourd’hui la tendance, facilitant ainsi l’actualisation et l’évolutivité de l’outil. Parfaitement adapté au développement d’application métiers de type Business Intelligence, Elasticsearch est un outil agile dont les performances peuvent s’améliorer grâce au score.

 

Avantages

Elasticsearch présente de nombreux avantages qui peuvent ainsi se résumer :

  • Recherche basée sur du texte avec la capacité d’admettre des critères assez complexes ;
  • Possibilité d’organiser les résultats de recherche par pertinence ;
  • Simple d’utilisation avec un système de stockage de données non structuré ;
  • Appartenance à ELK Elasticsearch Logstash Kibana offrant une capacité de recherche haute performance et d’une extrême rapidité sur des serveurs avec beaucoup d’activités ;
  • Interactivité grâce à l’API Rest ;
  • Possibilité de rallier et de faire fonctionner plusieurs instances permettant d’obtenir une certaine rapidité au niveau des résultats ;
  • Excellente capacité et qualité d’indexation favorisant une utilisation en tant que moteur de recherche.

En résumé, Elasticsearch demeure un outil évolutif, dynamique et flexible avec une excellente rapidité et stabilité. Du point de vue de la mise en œuvre, celle-ci est simplifiée avec l’utilisation de Java, Json et Rest API.

 

 

 

Présentation de MySQL et MariaDB

Mise en place respectivement en 1995 et 2009 par l’ingénieur Finlandais Michael Monty Windenis, MySQL/MariaDB sont toutes deux des bases de données open source qui présentent de nombreux points de similitude, mais également de divergence, la seconde étant un fork de la première.

Ces différents points seront développés à travers une comparaison allant de la structure de chaque outil au support de celui-ci.

 

Structure

Les deux progiciels disposent de la même structure de base de données et conforment au modèle de bases de données relationnelles. On note également une compatibilité au niveau de la définition des données et des tables. De part et d’autre, l’utilisation de structures, de protocoles et d’interface de programmation est identique. Par exemple, des applications peuvent être connectées via des interfaces de bases de données normalisées avec des connecteurs MySQL ou MariaDB invariablement.

Quant aux problèmes de compatibilité, ils étaient réglés grâce à une correspondance mensuelle des deux codes sources jusqu’à la mise en place de la version 8 de MySQL qui y a mis fin.

 

Moteurs

Le moteur de base de données se définit comme un sous-système de stockage permettant au système de gestion de data base d’assurer la création, la lecture, la mise à jour et la suppression de données dans des tables data. À ce niveau, sur les 19 moteurs de base de données que supporte mariadb, il n’a que 8 en commun avec MySQL à savoir :

  • InnoDB/XtraDB ;
  • MyISAM ;
  • MEMORY ;
  • CSV ;
  • Archive ;
  • BLACKHOLE ;
  • Merge ;
  • Federated/FederatedX.

 

Requête

En ce qui concerne les requêtes, les deux systèmes de gestion de base de données emploient à 100 % le même langage de programmation SQL pour permettre à leurs utilisateurs de créer, d’actualiser, de récupérer ou de supprimer des entrées.

 

Disponibilité

MySQL tout comme MariaDB fournissent des solutions en cluster afin d’offrir aux utilisateurs une évolutivité linéaire et une grande disponibilité du système. Au niveau de MySQL, il s’agit de la base de données transactionnelle MySQL cluster qui est utilisé tandis que MariaDB se sert du logiciel de cluster Galera pour les bases de données distribuées.

 

Sécurité

Si, en matière de sécurité, autant MySQL que MariaDB proposent des fonctions de cryptages de données inactives, on note une performance plus améliorée au niveau du second. D’un autre côté, les deux systèmes de gestion de data bases adoptent des connexions cryptées SSL, mais se distinguent sur l’outil de contrôle d’accès basé sur le rôle de MariaDB.

 

Écosystème

MySQL dispose d’une double licence lui permettant de proposer un noyau en édition communautaire, donc disponible gratuitement, ainsi qu’une édition commerciale qui inclut la plupart des améliorations du système. Toutefois, avec MariaDB, des possibilités d’implémenter des produits MySQL produits pour des utilisations open source existent.

 

Support produit

Qu’il s’agisse de MySQL ou de MariaDB, il faut préciser que l’assistance technique n’est disponible que pour les utilisateurs des éditions commerciales. Pour les clients détenteurs d’une licence pour ses produits propriétaires, MySQL offre un accès illimité à Oracle Premier Support conférant :

  • Un accès à la base de connaissance ;
  • Des versions de maintenance ;
  • Des corrections de bugs ;
  • Des mises à jour et des correctifs.

De son côté, MariaDB commercialise aussi sous forme de souscription, certains services incluant un support disponible 24/7 avec un temps de réponse relativement court.

 

Documentation et communauté

Progiciel appartenant à Oracle Corporation, MySQL fournit une documentation complète concernant ses projets open source, information disponible sur son site internet officiel. De plus, il met au service de ses utilisateurs des plateformes comme :

  • MySQL wiki ;
  • MySQL Events ;
  • Groupe d’utilisateurs MySQL.

De même, la fondation MariaDB ne manque pas de mettre à la disposition de ses utilisateurs la documentation nécessaire, tout en s’appuyant sur la communauté formée par ces derniers.

Au final, il convient de retenir que les systèmes de gestion de bases de données MySQL et MariaDB présentent de grandes similarités et également quelques différences, le tout basé sur le langage de programmation SQL.

 

 

 

Comment implémenter l’une de ces bases de données ?

Lorsque votre entreprise est confrontée à la gestion d’un volume important de données quotidiennement, la nécessité d’une base de données conséquente s’impose.

La meilleure solution pour les bases de données est l’offre dédié HybridCloud disponible à l’adresse https://www.planethoster.com/fr/Serveurs-HybridCloud. Celle-ci constitue en effet un système à la fine pointe de la technologie. De la sécurité du système à la réactivité du support technique en passant par la configuration et l’optimisation de l’outil, nous offrons un accompagnement sur mesure pour une expérience utilisateur hautement satisfaisante. N’hésitez pas à rejoindre notre équipe pour un devis/soumission sur mesure.


facebooktwitterlinkedin


Une réponse à “MongoDB vs. Elasticsearch vs. MySQL/MariaDB”

  1. Romain L. dit :

    Bonjour,

    Excellent article qui résume bien les différentes solutions qui s’offrent à nous.

    Une erreur s’est glissée dans le contenu. MariaDB est sorti en 2009, pas en 2019 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *