Comment gagner de l’argent grâce à un blog de tourisme ?

Un blog de tourisme est un blog qui dispose d’une très bonne thématique pour gagner de l’argent. Toutefois, il existe beaucoup de manières pour le monétiser et si vous ne choisissez pas les meilleurs moyens de monétisations, vous pouvez perdre beaucoup de temps.

J’ai personnellement quatre blogs de tourisme, à savoir Bonjour Lisbonne, Bonjour Porto, Bonjour Barcelone et Bonjour Rome. Et ayant testé tous les moyens de monétisation, je vais dévoiler les quatre meilleurs moyens qui ont le mieux fonctionné dans mon cas.

 

Le concept de mailing-list

 

Tout d’abord, une stratégie que beaucoup de blog adoptent est de capturer des mails sur leur blog pour se constituer une mailing-list.

Parmi les blogs que je suis de près, il y a par exemple Quentin du blog Merci Vegan qui a constitué le Vegan Pass grâce aux mails qu’il capture. L’idée est ensuite d’envoyer des mails en proposant non seulement du contenu gratuit mais également des formations payantes. Cela permet d’avoir une forte proximité avec vos abonnés. Cela est très efficace dans la majorité des thématiques, à l’image de la nutrition, du marketing ou encore du bien-être.

Si vous avez un blog dans le tourisme, vous pouvez tout à fait capturer des mails pour proposer du contenu mais le cœur de votre business model ne peut pas se concentrer sur cette stratégie. La raison est que vous avez un type de clientèle bien précis. Vos clients sont potentiellement des clients pour quelques jours seulement, le temps de leur voyage. Mais quand ils rentrent chez eux, ils ne seront plus intéressés par vos produits et services.

Le cœur de votre business model doit donc se baser sur votre site qui doit avoir un bon design afin d’inciter les internautes à rester aussi longtemps que possible sur votre site. Vous devez aussi bien vous positionner sur Google grâce à des techniques de référencement, afin d’avoir beaucoup de visites et potentiellement beaucoup de clients.

Et vous devez bien mettre en évidence vos produits et vos services, ainsi que vos liens d’affiliation pour inciter les internautes à faire des réservations sur votre site dès la première visite. Le concept de mailing-list étant maintenant explicité, passons aux quatre principaux moyens de monétisations.

 

1 – Se diriger vers les marges les plus intéressantes

 

Afin d’optimiser le rendement de votre travail et d’augmenter plus simplement vos revenus, il est essentiel de bien choisir vos marges. Bien sûr, il faut choisir les marges les plus intéressantes.

Et pour connaître quelles sont les marges les plus rentables, il faut faire des tests. Dans mon cas, j’ai commencé à faire de l’affiliation sur les billets d’avion. Le but était de toucher une commission du comparateur de prix en redirigeant mes internautes vers des sites comparateurs. Cela m’a rapidement généré des revenus, mais le problème est que mes revenus étaient très faibles.

Je touchais en fait une commission de commission puisque le comparateur de prix touche déjà une commission via la compagnie aérienne. Plus concrètement, je touchais environ un euro par billet d’avion et cela n’était pas satisfaisant.

J’ai alors essayé de faire de l’affiliation dans deux autres domaines qui sont bien plus intéressants.

Le premier domaine est l’hôtellerie. Dans ce domaine, j’ai décidé de mettre des liens d’affiliation vers Booking dans une page entièrement consacrée à l’hébergement de chaque ville. C’est ce que je fais par exemple avec une page consacrée aux hôtels à Porto en fournissant des informations gratuites pour les internautes pour savoir où se loger dans le centre de la ville portugaise. Et j’ai placé mes liens d’affiliation avec les hôtels au sein du contenu. L’affiliation dans l’hôtellerie est bien plus intéressante que l’affiliation sur les billets d’avion puisque chaque réservation me rapporte maintenant entre 20 et 30 euros avec Booking.

Je mentionne également les hôtels avec qui je fais de l’affiliation sur les articles que j’ai rédigé sur les principaux quartiers des grandes villes afin d’optimiser le nombre de clics sur mes liens d’affiliation. Dans le cadre de Bonjour Rome, j’ai par exemple écrit une page entièrement consacrée à la Piazza Navona sur laquelle je parle des hôtels près de la place. Dans le cas de Barcelone, j’ai mentionné ces hôtels dans la page consacrée à l’avenue principale de Barcelone, à savoir les Ramblas.

 

En outre, le deuxième domaine est la restauration.

J’ai négocié des partenariats avec des restaurants de chaque centre-ville. Le but est de le rapporter des clients en les mentionnant sur mon site afin que les internautes puissent leur faire confiance et connaître leur adresse avant même de se rendre sur place.

Et en échange, ces restaurants s’engagent à me reverser une partie du montant de l’addition finale. J’ai personnellement négocié une commission de 15 %. Pour être sûr que les touristes mentionnent bien le nom de mon site à leur arrivée au restaurant, ce qui est essentiel pour faire les comptes, nous avons mis en place des petits avantages s’ils viennent de ma part comme des pâtisseries locales offertes au dessert.

2 – Supprimer les intermédiaires

Le deuxième moyen de monétisation est de supprimer les intermédiaires. Avoir des intermédiaires peut certes rendre votre business plus simple mais cela diminue vos revenus de manière considérable.

Dans mon cas, je propose par exemple du transport privé pour les touristes qui arrivent à l’aéroport pour les déposer au centre-ville. Il est possible de passer par des sites de réservation intermédiaire et c’est ce que je faisais au départ. Mais j’ai ensuite décidé de directement travailler avec une société de transport locale afin de ne plus dépendre de sites de réservation intermédiaire.

Et de cette manière, mes revenus ont été multipliés par cinq. Je touche maintenant près de cinq euros à chaque réservation d’un transport alors que je touchais seulement un euro quand je passais par l’intermédiaire.

3 – Avoir des services personnalisés

Proposer vos propres services est le meilleur moyen de monétisation si vous savez bien vous y prendre.

Si vous avez un blog de tourisme, je vous conseille de proposer des visites guidées. L’idée est alors de proposer vos propres visites guidées. Vous pouvez les faire vous-même si vous n’avez pas beaucoup de demande. Mais si vous avez beaucoup de trafic, vous allez devoir recruter des guides touristiques.

Et cette stratégie est très forte puisque vous décidez de tout : le salaire du guide, le prix de la visite ainsi que toutes les conditions des visites qui sont proposées sur votre site. La seule contrepartie est de payer le salaire du guide touristique.

Mais vous touchez beaucoup plus que si vous passiez par des sites de visites guidées. Et c’est là que ça devient très intéressant d’un point de vue revenus. Notons tout de même que cela demande de se former en management puisque vous allez désormais diriger une équipe avec cette stratégie.

Ce service de visite guidée est très rentable mais parallèlement peu recherché sur Google. Il est donc essentiel de le mentionner sur différentes pages de votre site, notamment les plus populaires et les plus comme c’est le cas de ma page pour organiser son voyage à Lisbonne où je les ai mentionnées. Et cette page me rapporte beaucoup plus de visites que la page entièrement dédiée aux visites, aussi étonnant que cela puisse paraître.

 

4 – Faire de l’affiliation sur les billets d’entrée d’un monument

 

Il existe une nuance entre faire de l’affiliation sur les billets d’entrée d’un monument et sur les billets d’entrée de plusieurs monuments.

Beaucoup de sites de tourisme ont une page consacrée à tous les monuments culturels d’une ville et le lien d’affiliation se trouve dans la description de chaque monument. L’idée semble intéressante mais tous les internautes qui cherchent à acheter des billets d’entrée d’un monument spécifique vont taper dans Google le nom du monument. Ce qui est donc bien plus intéressant est de créer une page pour chaque monument avec comme mot-clé le nom du monument afin de se positionner sur Google et récupérer beaucoup de trafic. Et sur cette page consacrée à un seul monument, vous placez votre lien d’affiliation sur les billets d’entrée de ce monument.

C’est ce que j’ai fait avec par exemple le musée Picasso à Barcelone, et le nombre de clics sur le lien d’affiliation a énormément augmenté.

L’idée est donc de placer vos liens d’affiliation sur des pages entièrement consacrées à un monument afin de récupérer les recherches mensuelles sur Google plutôt que de placer vos liens de manière plus ou moins hasardeuse sur une page consacrée à tous les monuments.

 

Pour conclure, un site de tourisme peut être extrêmement rentable si vous avez adopté la bonne stratégie et la façon appropriée pour placer vos liens d’affiliation ainsi que vos produits et services.


facebooktwitterlinkedingoogle


2 réponses à “Comment gagner de l’argent grâce à un blog de tourisme ?”

  1. Ryo dit :

    Bonjour Thibault, merci pour cet article.
    Vous parlez de « l’affiliation sur les billets d’entrée » mais pour ce cas il y a souvent des intermédiaires par exemple Ticketmaster ? Avec ce genre d’intermédiaires quelles sont les commissions ?

    Merci,

    Ryo

    • Victoria K. dit :

      Bonjour Ryo,

      Alors oui pour les monuments, c’est quasiment toujours avec un intermédiaire.
      Les commissions varient en fonction des plateformes et du volume de vente, mais c’est souvent autour des 10%.

      Bonne journée,

      Thibaut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

Thibaut
Je suis Thibaut, auteur des blogs Bonjour Barcelone, Bonjour Lisbonne, Bonjour Rome et Bonjour Porto. Je vis à Lisbonne depuis 2012 et je vis entièrement de mes blogs de tourisme. Étant passionné par les voyages et par le Webmarketing, j’ai décidé de combiner mes deux passions et aider les touristes francophones dans leur voyage dans
plusieurs villes européennes.