Hébergeur web : Comment lutter contre la pollution numérique ?

Si Internet était un pays, il serait le troisième consommateur d’électricité après la Chine et les USA. L’industrie du numérique rejette ainsi 4% des émissions de gaz à effet de serre.

Nos sites web consomment indirectement une grande quantité d’électricité et ont ainsi une répercussion sur l’environnement. Les ordinateurs, data centers ou encore réseaux engloutissent ainsi près de 10 % de la consommation mondiale d’électricité.

Contrôler l’empreinte carbone de son site web passe par un choix primordial : opter pour un hébergeur web écoresponsable. Pour fonctionner 24 heures sur 24, les serveurs d’hébergement web doivent consommer énormément d’électricité. A eux seuls, les centres de données représenteraient ainsi 48% de la consommation d’énergie liée à l’industrie numérique américaine.

 

 PlanetHoster : Hébergeur Vert

 

Conscients d’avoir un rôle à jouer contre la pollution digitale, certains hébergeurs web favorisent l’utilisation d’énergies vertes.

C’est le cas de PlanetHoster.  Nous avons choisi d’alimenter nos infrastructures canadiennes à l’énergie renouvelable hydroélectrique. Nous profitons également du grand froid canadien pour refroidir naturellement nos datas centers. Ces deux choix, nous permettent aujourd’hui d’alimenter écologiquement le système de refroidissement de nos serveurs.

 

 

 

 

Sur le même sujet :

La vidéo en ligne, première cause de la pollution numérique

Comment rendre son site Web écoresponsable ?

La pollution, l’autre face cachée d’Internet


facebooktwitterlinkedin


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

Victoria K.
Journaliste chez PlanetHoster
Pour la petite histoire, j’ai été formée au journalisme en France. Ma formation terminée, j’ai travaillé pour la presse WEB avant de me lancer dans le monde audiovisuel où j’ai enquêté et réalisé des documentaires pour la télévision française.